PERSÉCUTION, AMOUR DE DIEUR ET CONTENTEMENT - AMADEUS

   
PERSÉCUTION, AMOUR DE DIEUR ET CONTENTEMENT
 
AMADEUS | 816 lecteurs
Mis en ligne le : 12-08-2007

«Il suffit au disciple d'être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur.» (Mat.10 :25) Il suffit au disciple… C’est-à-dire un profond contentement; un honneur et un bonheur pour le serviteur d’être traité comme son Maître; c’est une récompense en soi. Comme un jeune enfant est fier de ressembler à son père, le croyant est fier de ressembler à Jésus. S. Hilaire a écrit: «Le Seigneur révèle par avance à ses disciples les consolations qui adouciront un jour leurs épreuves, afin de nous faire embrasser avec ardeur comme un titre de gloire cette carrière qui nous rend les égaux du Seigneur par les souffrances.» Comment on doit se comporter dans la persécution? Voulez-vous une réponse simple? Aimons notre Maître et on va même en éprouver de la joie! ‘’Mais pourquoi tout ça m’arrive! Pourquoi je suis persécuté pour ma foi?! Je pensais qu’on était bénit à suivre le Seigneur!’’ Plusieurs croyants ne comprennent pas comment ce qui leur arrive est grand et beau. Le Père Jean-Nicolas Grou, au 18e siècle a écrit : «L’amour divin s’accroît encore par tout ce qui contrarie la volonté, par tout ce qui rabaisse l’orgueil de l’esprit, et par tout ce qui détache des choses de la vie. Aussi les contradictions, les humiliations, les disgrâces humaines sont précieuses à l’âme qui aime Dieu; elle s’étudie à les recevoir chrétiennement, et à en tirer profit pour l’avancement de son amour.» Celui qui ne fait que croire en Dieu vit souvent dans la crainte et dans toutes sortes de culpabilité; mais celui qui aime son Père céleste devient libre; satisfait et spirituellement comblé. Je termine avec une magnifique prière de S. Jean Vianney; une prière magnifique qui reflète un cœur magnifique : «Je vous aime ô mon Dieu. Et mon seul désir est de vous aimer jusqu’au dernier soupir de ma vie. Je vous aime ô mon Dieu infiniment aimable, et j’aimerais mieux mourir en vous aimant, que vivre sans vous aimer. Je vous aime Seigneur et la seule grâce que je demande est de vous aimer pour l’éternité… Mon Dieu, si ma langue ne peut pas dire à chaque moment que je vous aime, je désire que mon coeur vous le répète aussi longtemps que je respirerai.» Amen

 


 
Ministère NYCODEM 2005- 2020 requete invalide supp ip